Oldies But Goodies

Little Royal - Jealous


Little Royal constitue le parfait exemple de copycat James Brownien. Durant sa carrière, le Godfather of Soul a inspiré nombres d'imitateurs avec plus ou moins de bonheur. Little Royal fait partie des plus doué. Au point qu'il est difficile pour l'auditeur non-averti de percevoir la différence entre la copie et l'original. Auteur d'un seul album intitulé Jealous, sorti en 1972, Little Royal mérite pourtant une oreille attentive. L'artiste maîtrise la recette funk 70's sur le bout des doigts comme le prouve la ballade Jealous ou l'instrumental Razor Blade. A noter pour les amateurs de braderies et vide-greniers que la maison de disque a eu la main un peu lourde sur le nombre de pressage ce qui fait qu'on peut le trouver pour une poignée d'euros.

Little Royal - Razor Blade

Little Milton - Blues 'N Soul


Le blues est avec le gospel le second pilier de la musique Soul. Point de frontière nette entres les deux genres mais au contraire un grande porosité.
La carrière et le son de Little Milton sont l'expression parfaite de cette filiation.
Après avoir débuté, sous les hospices de Mr Ike Turner, une carrière de bluesman dans les années 1950, il suit la mode musicale et imprègne sa musique de sonorités Soul.
Mais, pour autant il ne renie pas ses racines blues et cela s'entend.
Il appartient donc à ses musiciens animant le courant Soul Blues. Une lignée dont les plus grands représentants se nomment B.B King ou Bobby Blue Bland et qu'illustre parfaitement l'album Blues 'N Soul de Little Milton.
Disponible sur Amazon


Little Milton - You're No Good

Big Maybelle - Got A Brand New Bag


Chanteuse à la stature imposante et à la voix puissante, Big Maybelle débute sa carrière en 1936 ce qui fait d'elle une des pionnières de la Soul Music.
De son vrai nom Mabel Louise Smith , elle signe en 1967 sur le label Rojac, un album remarquable intitulé Got A Brand New Bag.
Si la plupart des titres proposés ici soient des reprises de standard Pop et Soul des sixties, Big Maybelle les interprète avec sincérité et énergie et leur imprime sa couleur vocale.
Vous pourrez y découvrir des versions étonnantes d'"Eleanor Rigby" (The Beatles), le fameux "96 Tears" ( The Mysterians) ou encore "Black Is Black" (Los Bravos).
De mon côté, je vous propose de revisiter avec elle "I Can't Control Myself" des Troggs.
Disponible sur Amazon

Big Maybelle - I Can't Control Myself

Chess Chartbusters


Fondé à Chicago en 1950 par deux frères d'origine polonaise, Chess Records compte parmi les labels américains mythiques.
En effet, sa contribution à la musique populaire US est fondamentale.
A ces débuts, Chess Records accueillera de grands noms du Rock et du Blues comme Muddy Waters, Chuck Berry, Bo Diddley ou encore Koko Taylor.
Quand le Rythm'n Blues évolue pour se transformer en Soul, les frères Chess répondent de nouveau présents. Défilent alors dans les studios Fontella Bass, Irma Thomas, Terry Callier et bien d'autres.
Vous pouvez découvrir toute cette histoire musicale au travers d'une série de disques à prix d'ami, moins de 5 euros d'occasion. Les compilations Chess Chartbusters sont un bon moyen pour enrichir votre culture et votre discothèque à bon prix.
Disponibles sur Amazon

The Lost Generation - Young, Tough and Terrible


The Lost Generation est un groupe originaire de Chicago.
Ils ont sévi de 1970 à 1974, le temps de trois albums. Leur chanteur Lowrell Simon poursuivra ensuite une carrière solo dont il atteindra le sommet avec le tube "Mellow Mellow, Right On".
Leurs second album Young, Though and Terrible propose une Soul harmonieuse et bien arrangée.
"This is the Lost Generation" est un pur bijou. Sur un groove parfait, le titre exprime le fossé générationel creusé par l'engagement politique des jeunes afro-américains impliqués dans la lutte pour les droits civiques.
Disponible sur Amazon


The Lost Generation - This Is The Lost Generation

Syndicate content (C01 _th3me_)