Soul Music

Ephemerals - Nothin Is Easy


Avec Nothin Is Easy, Ephemerals vous propose certainement le meilleur album que vous puissiez télécharger gratuitement et légalement. Si, si, sérieusement. Formé par des membres de différents groupes de la scène afro-funk et soul anglaise (Gene Dudley Group, Keke Mokoro, Kalakuta Millionaire), Ephemerals livre une soul sensible et délicate soutenue par des cuivres efficaces et la voix chaude du franco-américain Wolfgang Valbrun. Devant ce sans faute sur 10 titres, il nous a été impossible de choisir un titre à mettre en avant , on vous propose donc de découvrir tout l'album et si vous aimez, le vinyle est commandable à cette adresse.

El Rego

Pour la première fois , El Rego, légende de la Soul sur le continent africain voit ses morceaux compilés. Originaire du Bénin, l'homme a écumé les scènes africaine durant les années 60/70.
Nous devons cette belle initiative au label Daptone qui a su réunir 12 titres de l'artiste. La sortie du disque est annoncée pour le 25 octobre.
En attendant d'en savoir un peu plus sur cette compilation, nous vous proposons de regarder ce court documentaire dans lequel El Rego rencontre l'homme qui a su réunir son oeuvre. Un témoignage intéressant et émouvant.

Charles Bradley - No Time For Dreaming


Ceux qui l'ont vu partagé la scène du New Morning avec Lee Fields et Menahan Street Band ne me contrediront pas. Charles Bradley est un talent méconnu et sous-estimé. Son parcours musical ne fut pas aisé, il cumula pendant des années jobs alimentaires et concerts, jusqu'à ce qu'il croise Thomas Brenneck qui le signa immédiatement chez Dunham Records.
C'est donc avec impatience et appréhension qu'on a inséré le CD dans le lecteur.
Dès les premiers notes et de bout en bout, tout y est, les arrangements façon Daptones, la voix rugueuse du vieux Soulman. Magnifique, un pur bonheur.
Si No Time For Dreaming ne sera pas dans le top 5 de 2010, c'est juste parce que l'album ne sort que fin janvier 2011.
Alors pour patienter, voici un peu de Charles Bradley : de l'âme, des pleurs, de la sueur et du stupre.La preuve en musique ci-dessous

Charles Bradley - The Telephone Song

Les 5 albums Soul Funk de 2009

L'année 2009 touche à sa fin. Voici venu le temps d'établir le top 5 des 12 mois passés. Du Funk australien de Dojo Cuts à la résurrection de Lee Fields via la réinterprétation du wu-Tang Clan par El Michels Affair, Soulful Bits vous livre ces coups de coeur de l'année.
Cliquez sur les pochettes pour accéder aux chroniques.

24 Black Carat - Gone The Promises Of Yesterday

24 black carat
Vous n'auriez jamais dû entendre Gone The Promises of Yesterday résonner dans vos enceintes. En effet, les bandes du second LP de 24 Black Carat pourrissaient dans une cave.
Bien éloigné du format radio, 24 Black Carat propose une Soul délicate, très orchestrée et mélodique. Rien d'étonnant lorsque l'on sait que le producteur se nomme Dale Warren, arrangeur de génie qui s'occupa entre autres des cordes sur le Walk On By d'Isaac Hayes.
Le label Numero Group a fourni un travail impressionnant de restauration pour sauver de l'oubli ces six titres.
Témoignage d'une musique afro-américaine audacieuse, cette résurrection inespérée vous replonge dans ces années 70 que l'on aime tant.
Disponible sur Amazon

24 Black Carat - I Don't Love You

Syndicate content (C01 _th3me_)